its-a-boy

Gabriel est né le 28 décembre 2012 à 14H08. Il mesure 43 cm et pèse 2kg150.

Sa maman-canapé Ophélie a été mise en arrêt de travail à 24 SA en raison de son métier (hôtesse de caisse / vendeuse dans un magasin de sport) mais surtout afin d’éviter une deuxième grossesse aussi mouvementée que la première.
En effet, Ophélie avait dû subir une césarienne d’urgence à 33 SA en raison d’une souffrance fœtale. Sa Mini-girl était alors née à 1kg750 et elle avait eu besoin d’1 mois en service de réanimation néonatalogie.

Seul l’arrêt de travail est donc préconisé à Ophélie mais 3 semaines plus tard lors d’une visite chez le gynéco, le couperet tombe : son col est raccourci.
De là démarre une relation exclusive avec son canapé avec une autorisation tout de même de se lever ponctuellement.

30 SA, 32 SA, les semaines défilent et Ophélie garde son col fermé. Le repos paye !
En revanche, un diabète gestationnel lui est diagnostiqué. Ce sera donc diète pour la fin du canapé.

A l’écho des 36 SA, Ophélie apprend que son Mini-boy a un retard de croissance et que son col commence à s’ouvrir. L’équipe médicale lui laisse 10 jours avant de déclencher l’accouchement.

Mais la nature en décide autrement…

A 37 SA + 4 jours, Ophélie est réveillée à 6h du matin par des contractions douloureuses. Pour elle, aucun doute, le travail est en cours.
Direction la maternité en famille !

Ophélie est bien en train d’accoucher mais le travail est long et lent. La maternité décide donc d’accélérer les choses avec une perfusion d’ocytocine afin de lui éviter la césarienne.
Après 8h de travail, les forceps et pas mal de stress, Gabriel est enfin là ! Ophélie a accouché comme elle le souhaitait par voie basse.

En raison du diabète gestationnel d’Ophélie, Gabriel doit malheureusement passer en néonatalogie afin que sa glycémie remonte.
Bien que son Mini-boy ne soit pas dans la même situation que l’était sa sœur, les angoisses de la néonat ressurgissent et Ophélie a dû mal à surmonter ces 2 jours dans le service.

Heureusement, toute la petite famille a le droit de sortir 5 jours plus tard.

Aujourd’hui tout va bien pour Gabriel et sa grande-sœur qui sont des enfants en pleine forme ! Jugez plutôt…

Gabriel-et-grande-soeur

Tous nos vœux de bonheur à toute la famille qui habite en Savoie près de Chambéry !!

______________________________________________________________________________

Pour lire d’autres récits de sorties du canap : cliquez là.

Rendez-vous sur Hellocoton !