Voici un extrait du Figaro santé datant du 19/06/2012 :

“Fin 2010, l’American Journal of Clinical Nutrition publie une étude du Statens Serum Institut de Copenhague sur les risques de consommation d’aspartame chez la femme enceinte.

La consommation de boisson gazeuse contenant un édulcorant augmente en moyenne de 38% le risque d’accoucher prématurément.
L’augmentation des risques est de 78% s’il on boit plus de 4 verres par jour.

En février 2011, l’agence de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) a jugé que «les données disponibles ne permettent pas de conclure à un effet préjudiciable des édulcorants intenses pendant la grossesse, que ce soit sur la santé de la mère, les paramètres obstétricaux, ou la santé du nouveau-né».
Ainsi, l’aspartame serait sans risque avéré pour la femme enceinte.

Mais l’agence réclame de nouvelles recherches afin de clarifier les résultats inquiétants de l’équipe danoise.”


Et vous, croyez-vous au fait que l’aspartame puisse augmenter le risque de menace d’accouchement prématuré ? Avez-vous consommé des produits sans sucre et en quelle quantité ? Êtes-vous plutôt vrai ou faux sucre ?

A vos claviers !

Rendez-vous sur Hellocoton !