• Open
  • maelyliced
    Membre
    10 novembre 2012 à 7 h 44 min #4121

    ça fait à peine une semaine que je suis vraiment, vraiment alitée et je trouve cela déjà insupportable!! surtout que j’ai plusieurs amies enceintes elles aussi ( à croire qu’on s’est donné le mot) mais elles sont en forme et epanouies! mais pourquoi pas moi?

    Je commence sérieusement à me sentir déprimée et seule… c’est dure de pas pouvoir bouger du lit, je pète la forme mais pas moyen de la canalisé! finis mes petits rituelles quotidiens…

    Il a tellement de choses qui me trottent dans la tête en ce moment:

    – ma mère est à l’hôpital et je ne peu même pas lui rendre visite, je me dis même que je ne la verrais pas jusqu’à l’arrivé de Bébé (qui n’est que dans 6 mois…)

    – je me sens tellement inutile, heureusement que j’ai un homme merveilleux qui s’occupe de tout à la maison, m’aide à me faire mon shampoing, me fais la cuisine et les courses en plus de son boulot et ses heures sup. et je ne peux rien faire pour l’aider.

    La seule chose qui me fais tenir c’est quand je sens ma petite luciole bouger dans mon ventre je me dis que tous ça en vaut la peine et qu’on a tous son petit moment de faiblesse!

    Waouh en tout cas ça fais du bien de s’exprimer!!


    Benebee
    Membre
    Posts: 1
    10 novembre 2012 à 14 h 17 min #4122

    Oui on a tous un petit coup de blues, le principal c’est de pouvoir en parler avec ses proches si ils sont dispos et je crois que ce site sert aussi à ça.

    En tout cas je sais exactement ce que vous pouvez ressentir, c’est pas évident car on n’a pas vraiment le statut de malade mais on doit faire tout comme. Les journées passent et se ressemblent et à la fin de chacune d’entre elles on est incapable de savoir ce qu’on a fait de bien: on passe le temps. Et je ne vous raconte pas la culpabilité quand le futur papa vous dit pour vous taquiner à la fin de la journée: “ça va ta journée? pas trop épuisant?”pffff

    Mais bon c’est temporaire et en plus c’est pour la bonne cause.

    Moi je ne suis pas alitée stricte, je peux quand même bouger dans la maison mais dès que je fais la vaisselle ou que je suis debout ou même assise trop longtemps, j’ai des contractions. ça fait 3 semaines que c’est comme ça et je ne suis qu’à 31 SA. Avec 36000 cachetons à prendre par jour qui donnent la nausée.

    Pour l’instant je me considère quand même comme une chanceuse car avec la bonne dizaine de contractions que j’ai par jour mon col n’a pas bougé d’un poil, espérons que ça dure…

    Ce site est une bonne thérapie contre les coups de déprime…

     


    mao
    Membre
    Posts: 184
    10 novembre 2012 à 15 h 03 min #4124

    Tu as  entièrement raison maelyliced de laisser ta plume vider ton cœur et extérioriser cette souffrance c est malheureux l alitement, cela nous ramène à l état du nourrissons c.-à-d.  que seul les nerfs et les pleurs sont nos moyens de nous  fatiguer de nous défouler, nous ne pouvons ni sortir ni faire du sport rien pour évacuer une quelconque frustration!!!!!! Dans l hôpital ou je vais accouché il y a 300 accouchements par mois. Moi aussi dehors je vois ces femmes enceintes belles epanouies et heureuses que je jalouse sur leur 2 jambes et en pleine forme, seulement j en vois une vingtaine en gros. Ou crois tu que l’ont les 280 autres ?  Comme nous soit alites soit malade soit fatigué etc’.. L entourage passe un certain temps a nous dire  ” ce n est que 9 mois, c est pour la bonne cause, ça en vaut la peine vu ce qui t attend au bout ” et blabla bla ce qui nous énerve mais si ils sont si nombreux à le dire c est sûrement qu il y a du vrai. Les ex canapettes ont toutes été anesthésie de leur souvenirs à l horizontal maintenant qu elles ont leur crevette.  Écris à ta mère partage ta grossesse différemment avec elle mais quand même avec la proximité et la complicité entre une mère et sa fille qui va être mère à son tour. Futur papa me laisse parfois le soir crié et pleuré et vider mon sac sur lui comme il me dit cela lui permet de bien mieux se rendre compte de ce que j endure et de se sentir utile au moins. Lol. Courage les filles on est toutes fortes et on créé une vie ce n est pas rien !!!!!! On crée un être humain qu’avec des os des organes etc c est normal que cela perturbe notre corp nos habitudes.

     


    maelyliced
    Membre
    Posts: 7
    11 novembre 2012 à 3 h 32 min #4125

    Merci les filles! je suis contente d’etre comprise :) en effet ça fait du bien de vider son sac je me sens plus légère et le fait de savoir que je ne suis pas toute seule me rassure. Heureusement que future papa est là mais il est parfois trop stricte hahaha “tu bouge trop fort…attention de ne pas trop appuyer sur ton ventre…” et blablabla!

    POur ce qui est de ma maman je ne peux même pas lui écrire elle ne parle pas français (eh oui maman thailandaise et papa vietnamien du coup un mini nous asiatique/calédonien) mais c’est bon ils lui ont enfin autorisée le téléphone a la clinic :) donc je suis contente on peux s’appeler!


    mao
    Membre
    Posts: 184
    11 novembre 2012 à 8 h 52 min #4126

    haaaaaaa la bonne nouvelle pour ta maman!! hey dis donc il va etre trop beau ce mini vous ca c’est un metissage qui va faire des fureurs!!!!!!! n’hsite pas a defouler ton ame avec ton clavier!! biz


    emilie
    Membre
    Posts: 243
    11 novembre 2012 à 11 h 31 min #4127

    Courage les filles!! C’est vrai qu’on passe toutes par là. Moi même j’ai beaucoup plus de mal ces derniers 15 jours. J’ai l’impression que le temps s’est arrêté alors que jusque là bizzarement ça allait plutôt pas mal. C’est sûrement lié au fait que je sens pas de bonnes sensations ces deux semaines passées. J’ai été bien malade à cause du fer qu’on m’a prescrit et ça m’a bcp fatiguée et je sens le bébé très bas avec les contractions qui s’intensifient même si j’ai conscience que c’est pas la cata. La semaine dernière mon mari a eu le malheur de me dire que ces mauvaises sensations étaient plus dans ma tête que dans mon corps à cause de l’inquiétude (ce qui est sans doute vrai). Je lui en ai bcp voulu de me dire çà. Ca me fait bcp culpabiliser qu’on me dise que c’est moi qui induit çà parce que je suis sûre  de reproduire le même schema que mes deux autres grossesses (2 map). C’est possible, mais  je sens quand même bien physiquement que ça évolue pas trop dans le bon sens. Résultat je me suis mise à pleurer à chaudes larmes et j’ai même pas voulu le faire devant lui car je me sentais “trahie” et non comprise. Depuis, je suis toujours inquiète mais je n’ose même plus en parler ou dire quand ça va pas trop. J’attend mon rdv la semaine prochaine avec grande impatience pour être rassurée! C’est vrai qu’on passe par tout un tas d’émotions très fortes!

     


    mao
    Membre
    Posts: 184
    11 novembre 2012 à 12 h 34 min #4129

    Il est vrai que l’on passe par beaucoup d’émotions, et c’est sur que meme si ce n’est surement que maladresse ton mari a été blessant, mais ne commence as installer cette distance. Prend le temps de lui dire que cette phrase t’as fait du mal et que tu en a pleuré, prend le temps de lui dire qu’a tort tu te sens coupable de ces grossesses difficiles alors que tu n’y ai pour rien, j’ai asses bossé en salle d’ac pour savoir que oui ton psychologique influx sur beaucoup mais pas sur les soucis physique repeté. TU N’AI PAS FAUTIVE DE TES GROSSESSES au contraire malgres tout, tu y es arrivée pour les precedentes et tu y arrivera pour celle la!!! Rapel lui que les hommes se sentent souvent impuissant face au douleurs et aux mal etre de leur femme, alors si il veu reprendre de sa puissance et assuré, guide le sur tes necessité!!!! Informe le du besoin de soutien et de confiance sur l’acte que l’on genere en créant un enfant. Pleind d’énormes biz de reconfort a toutes!! ca va allé!!!


    Marina
    Membre
    Posts: 7
    11 novembre 2012 à 15 h 40 min #4131

    Dans le meme cas que toi Maelyliced,

    L’alitement n est vraiment facile. J ai la chance que mon homme est bcp de jours de repos, mais quand il bosse se sont des gardes de 24h donc j me sens bien seule… Voir la poussiere, ne pas pouvoir faire la cuisine, le ménage, sortir le chien quand tt s accumule (meme si le papa fait bcp), priver son homme de relation intime…et vraiment tres culpabilisant surtout quand nous nous sentons bien… Malheureusement, mon col est retreci à 29mm et je n en suis qu à 28sa…Donc j en ai encore pour un moment.

    Mes proches essayent de me rassurer et de me donner des conseils, chaque jour avec leurs : Ne stresse pas, repose toi un max, chaque jour est une victoire etc etc…Je sais qu ils ne peuvent rien dire de plus et qu il n y a pas d autres mots pour nous rassurer mais ca a le dont de m énerv”er encore plus. Comment ne pas stresser quand on ne sait pas ce qui va advenir de la petite puce que l on porte ? Et quand bien meme je me dis bon la stop je ne stresse plus…Vous pensez qu il faut simplement le vouloir pour y parvenir ? Et puis on sait qu on ne doit pas se lever, et a aucun moment je ne ferai quoique que ce soit qui puisse aggraver la situation…

    Tout ce que je veux entendre, ou tout ce qui pourrais me rassurer en tt cas, ce sont les personnes qui ont vecu la meme chose que moi et pour qui tout s est tres bien terminé ( merci pour ce site ) ou que je sois sure d arriver le plus loin possible et que ma fille ne garde aucune sequelle (mais impossible de le predire)…

    Alors oui, j ai ete hospitalisée 72h avec perf etc et à coté ere alitée a la maison c est le reve, je ne veux surtout pas etre réhospitalisée..Donc, j essaye de penser aux bons cotés des choses, je suis a la maison… Mais avec un demenagement dans 3semaines à 500km j ai peur que le trajet n agrrave la situation et que je passe les fetes a l hopital (je sais, des fet’es y en a ts les ans l essentiel c est que la pepette aille bien..)

    Donc, passer un coup de geulle de temps en temps pour exprimer nos craintes et notre “lassitude” ca fait du bien. Dire simplement qu on a peur pour notre but de chou quil passe par la case neonat avec ttes les complictions qu il pourra avoir, ce sentiment d’impuissance, de ne servir a rien, cette culpabilité vis a vis du conjoint (meme si on y ai pour rien), cette peur de l eloignement d avec lui (car plus de relation sur le long terme c est dure a vivre pour eux comme pour nous) etc etc…

    Meme si j espere que comme la plupart, tout cela disparaitra avec la naissance de ma fille, en attendant ce n est pas evident.

    Donc bon courage à toi et à ttes les autres qui sontencoredes mapettes canapé !

     


    emilie
    Membre
    Posts: 243
    11 novembre 2012 à 18 h 03 min #4133

    Merci marion pour ton soutien. je sais que ce n’est que de la maladresse et que mon mari est très présent et très attentionne au quotidien. il ne supporte pas de me voir mal et fait tout ce qu’il peut pour améliorer mon confort. il s’occupé de tout à la maison et géré les deux grands en plus de son travail alors de mon côté je me dis aussi qu’il faut que je prenne sut moi car on est tous les deux impuissants face aux événements. il n’y a que le calme et la patience qui valent et c’est toujours un challenge même si c’est la troisième fois que l’on passe par là!
    Pour répondre à marina et t’encourager j’ai déjà connu deux fois ta situation et tout s’est très bien passé même avec un déménagement saint-denis de la réunion/saint-brieuc seule avec ma fille de 2 ans à l’époque. Je suis allée au bout à chaque fois en respectant le repos strict à la lettre. comme tu vois certains moment sont plus difficiles et stressants que d’autres et ce super site aide bcp dans ces cas.


    Maman Alitée (admin)
    Membre
    Posts: 183
    11 novembre 2012 à 20 h 09 min #4138

    J’espère que vous défouler sur cette partie du forum vous a aidé les filles car cette rubrique est faite pour ça !! :-)

    Parfois quand on est alitée, on craque, on pète un plomb, on pleure, on se sent incomprise, on se sent coupable en se disant qu’on en a peut-être trop fait, on a envie de raccrocher au nez des gens qui nous disent “profites-en pour te reposer” ou “oh, j’aimerais tellement pouvoir me reposer dans mon canap moi”, etc

    Mais au final, tout cela disparaît dès l’instant où vous tenez votre mini-vous dans vos bras à la maternité. Vous vous direz que ça en valait vraiment la peine !

    Petites astuces pour vous aider à vous sentir utile : faites la liste des courses ou des choses à faire dans la maison, notez sur un carnet ce que vous ratez pour le réaliser dès que vous serez autorisée à vous lever, achetez sur internet les affaires de mini-vous, faites des albums photos, etc.
    Bref, faites quelques chose de concret.
    je me souviens que les journées DVD ou bouquins me déprimaient plus que les journées où j’avais été “active”.

    Allez courage les filles et défoulez-vous autant que vous voulez, cette page est faite pour ça :-)


    Administratrice

    maelyliced
    Membre
    Posts: 7
    11 novembre 2012 à 21 h 31 min #4142

    Que de bien de pouvoir se défouler quelques parts et surtout avec des qui vivent la même choses c’est vrai que personne d’autre peut nous comprendre! même nos maris. Le plus dur dans tous ça je pense c’est de ne pas pouvoir bouger alors que l’on se sens bien, en forme et épanouie, du coup de mon côté je m’occupe comme je peux, je me suis mise a faire des bijoux des petits trucs en perles de rocaille (vive le net!!), mais aussi au Nail Art (vive le net encore!!!) Mon homme a eu la gentillesse de faire les boutiques de cosmetique pour m’acheter les outils et les accessoires dont j’avais besoins…du professionnel..comment lui dire que ça fais mal au coeur qu’il est dépensé autant alors que je ne suis qu’une simple débutantehahaha. Bon je vais pas m’en plaindre non plus car il fais tout pour que je me sente bien et notre mini nous aussi.

    Une autre chose c’est dure de rien pouvoir faire quand on a l’habitude de tout contrôler  le ménage, la cuisine (uh uh uh ça me manque!!!)…et voir qu’il fait des efforts pour que tout soit bien, alors que nous on voit le moindre truc qui cloche en un clin d’oeil hahaha et rien lui dire parce qu’il fait beaucoup déjà. Je ne lève même pas le petit orteil je vais pas en plus lui dire ” eh dis donc cheri! faudrait peut être penser à faire une machine noooon?”

    Ah la la on se retiens n’est-ce pas mesdames? que ferions nous en eux…

    Pour ce qui est des “gros câlins  depuis qu’il à restriction je me suis rendu compte que j’étais devenue un peu trop affectueuse…je me mets a bouder quand on dors et qu’il me tourne le dos…je me trouve tellement pathétique parfois et lui répète souvent “bah quoi on peu pas faire de gros câlins alors moi j’en veux pleins pleins de petits!!! ” Nous les femmes ou plutôt nous les futures mamans alitées on est pas faciles à vivre heiiiiin??


    Maman Alitée (admin)
    Membre
    Posts: 183
    13 novembre 2012 à 13 h 32 min #4195

    ton mari a l’air très attentionné envers toi et il fait en sorte que tu te sentes au mieux. c’est vraiment une bonne chose ! tant pis pour le ménage ! ou alors essaie de lui glisser gentiment :-)

    Pour les câlins, peut-être qu’il se sent tout simplement frustré, ce qui serait tout à fait normal. Les femmes enceinte ont besoin de pas mal d’affection mais lui a besoin d’autre chose. Là encore rien ne vaut d’en parler pour qu’il ne se sente pas trop frustré et que toi tu puisses te coller à lui sans qu’il n’ait envie de te sauter dessus :-)

    Tout cela est tout à fait normal je te rassure ! Mais tout ça n’est que provisoire rassure-toi. Et puis dis toi que même les mamans non-canapé n’ont pas toutes une sexualité épanouie pendant leur grossesse. ça dépend de chacune ! Certains hommes aussi sont parfois plus distants car ils ont l’impression qu’il y a qq’1 entre vous.
    A toi de voir ce qu’il ressent, tu es la mieux placée !


    Administratrice

    maman océan
    Membre
    Posts: 405
    26 novembre 2012 à 9 h 36 min #4476

    CC les filles!

    j’ai lu vos messages avec attention. C’est marrant, pour moi l’hospitalisationa  été un soulagement… Après, je vivais dans un appartement entièrement en travaux! la journée, on avait des ouvriers qu’on a décidé de prendre poiur avancer plus vite les choses au début de ma grossesse alitée… J’etais sur un matelas, dans un micro-pière sans TV et quand je voulais aller aux toilettes, mon mari devait faire sortir tout le monde (pas d eportes)… enfin, quand il était là! Du coup, être dans un bon lit, avec mes repas apportés sur un plateau c’etait presque le bonheur… niveau isolement, ca n’a pas changé grand chose… le peu de personnes qui avaient consciences de mon états sont ceux qui sont venus me voir à l’hôpital… et y en TRES peu…

    Par contre, mon mari a lui aussi été maladroit. Un week-end où il n’y avait personnes à la maison pour m’aider (on avait fait un planning garde-malade car mon mari bosse la nuit et ma famille vit à 500kms), il a voulu parti 4 jours, avec ces potes faire un rallye moto! et je lui ai dis mais so jamais les choses derapent tu vas t’en vouloir à vie! il m’a epondu qu’il avait besoin de s’évader, que c’etait trop de pression tt ça! Moi j’ai pété un cable! en lui disant que j’avais aussi besoin de m’évader mais que je pouvais pas sortir le bb de mon ventr et le poser sur la table de nuit!! Je lui en ai vraiment voulu! On ne c pas parlé pdt une semaine. Moi j’ai beaucoup ruminé (on a que ça à faire lol) et beaucoup pleuré… et mon mari a réagit quand je lui ai dit que la SF voulait qu eje retourne à l’hopital à cause de ma tension très basse et de mon état d efatigue… Je ne suis plus ressortie de l’hopital car dans la foulée, j’ai rompu. Je pense que mon mari s’en est beaucoup voulu car lui comme moi, on est persuadé que cette grosse dispute a empiré les choses. Le moral est essentiel dans ce genre de situation!!

    Alors vide ton sac au fur et à mesure! comme je disais à mon mari : c’est nous le spremières frustrés de la situation!  alors si on doit en plus gérer les états d’âmes des uns et des autres! NON!  il faut évacuer!! et dis-toi que tu es LOIN D ETRE INUTILE!!! TU FABRIQUES LA VIE!!!!!!!!!!!!! :)

    desolée pr ce lonnnnggggg message! lol et bon courage pour la suite!


    bandanalo
    Membre
    Posts: 4
    27 novembre 2012 à 18 h 33 min #4535

    Coucou ,

    Dans le même cas que toi allité car décollement placentaire.

    Ca fais a peine 1 semaine et j’en peu déjà plus :( moi qui suis dynamique , qui aime bouger faire mon pti ménage le matin , la c’est canapé , lit fiouf !!

    Et en plus j’ai le stress de me demander si ça va se résorber ou pas :(


    maelyliced
    Membre
    Posts: 7
    28 novembre 2012 à 6 h 39 min #4537

    Coucou les filles, je sais que ça fait un petit moment mais bon le net en nouvelle caledonie c’est pas top du tout!!

    en tout cas je suis super contente que tout le monde s’exprime et ‘surtout s’encourage mutuellement, surtout qu’on a tendance a ce sentir seule, même quand chéri est là (au point ou l’on deviens jalouse des personnes qui bossent avec lui…).

    Ca va faire bientôt un mois que je suis coincé au lit, je commence à mis faire à la longue, entre les forums, facebook, le nail art et les perles de rocaille je fais le tour!! donc comme moi je pense que vous êtes super contentes les jours de RDV chez le médecin (pour celle qui ont le droit) pour ma part ça m’a fait du bien de voir autre chose que mes 4 murs hahah. Puis un autre petite folie: le salon du bb! ça je ne pouvais pas le manquer et je suis contente d’avoir fais le mur car j’ai eu pas mal de docs et magasines sur les bout de choux.

    A part ça la petite princesse commence à donner pas mal de coup, surtout quand elle entend la voix de super papa!! j’y crois pas déjà une fille a papa hahah en tout cas tout ça est sur la bonne voie d’après le gygy qui commencer à plus trop y croire avant le cerclage d’urgence. Aller je me dis plus que la moitié a attendre avant que notre mini girl arrive youhhouuuuuu.


    nans
    Membre
    Posts: 15
    6 février 2013 à 1 h 52 min #6166

    Bonsoir à toutes, je vous rejoins sur ce topic :
    Ce soir (et toute la journée d’ailleurs) c’était déprime à fond !!
    Je sais que je suis au repos depuis uniquement 5 semaines mais en étant à 10SA, je flippe de devoir rester enfermer pendant encore 6 mois (et encore je sais que ce ne sera que 6 mois max vu que césa à 36 SA au + tard).
    J’admire celles qui sont enfermées depuis déjà plusieurs mois. Comment faites-vous ? Je n’ai déjà plus envie de rien, je suis frustrée de ne plus pouvoir balader mon fils, de ne rien faire avec lui. Je hais déjà mon canapé. Je m’étais mise au tricot mais je n’en ai plus envie là.
    Je ne pensais pas dire ça un jour, mais mon taf me manque, les collègues, les repas ensemble le midi, les potins …
    Je suis hyper irascible, le soir, quand mon mari rentre avec ses enfants et notre fils, je suis heureuse de les voir, et en même temps je suis d’une humeur de chien.  Les semaines paraissent interminables.
    Bref = déprime !!
    Tout le monde me sort « on te comprend »« profite bien » « repose toi » (profiter de quoi ??? me reposer ? je fais que ça !!) mais je crois que seules celles qui l’ont vécu peuvent réellement comprendre. En plus loin de ma famille, les copines bossent, je me sens très isolée.

    … voilou… petite gueulante du soir… et excusez moi pour les nombreux « je » ^^