• Open
  • aurelie
    Membre
    1 octobre 2013 à 22 h 53 min #12839

    Bonjour à toutes

    Je viens ici vous racontez mon histoire et j’espère délivrer un message d’espoir pour toutes celles qui vivent la même chose que moi.

    Ma grossesse c’est assez bien passé jusqu’à 23SA.

    Avant j’avais connu les nausées, la fatigue, mais à 23SA j’ai connu un tournant qui a tout changé : j’ai eu des coliques néphrétiques, de là j’ai dû subir une intervention sous anésthésie générale pour la sonde d’une sonde double J, sonde interne qui passe dans le canal reliant le rein à la vessie, intervention indispensable pour sauver mon rein. L’opération se passe bien mais la suite est une succession de douleur et souffrance, en effet mon corps ne tolère pas ce corps étranger, et soigner une douleur intense au doliprane c’est pas le top. A partir de là je ne quitte plus ma maison, de toute façon je ne peux pas, je souffre trop, j’ai tout le temps envie de faire pipi, bref je passe du lit au canapé toute la journée.

    Et puis à 28SA, le 9 juillet, ma grossesse a pris encore une tournure négative … suite à un contrôle de routine je passe en MAP sévère, le ciel me tombe sur la tête, col mou et raccourcit, il mesure alors 4mm et est ouvert à un doigt. On m’explique que je vais être hospitalisée, sûrement jusqu’au bout, dans une maternité de niveau 3, problème, il n’y a plus de place sur Lyon (nous vivons dans l’ouest lyonnais), je me retrouve à Grenoble, à 2h15 de chez moi, je passe les semaines seule dans une chambre non climatisée, mon chéri vient passer les we avec moi. On me découvre tout un tas d’infection urinaires, vaginales, les antibiotiques s’enchainent, les semaines aussi … 29SA, 30SA, 31 SA … on envisage de me transférer alors dans ma maternité à 32SA. Je quitte donc Grenoble le 2 août pour Lyon. Rebelotte, nouvelle chambre, nouvelle équipe, nouveau rythme …. on me laisse espérer une sortie à 34SA, je compte alors les jours.
    Le 17 août je quitte l’hopital pour retourner chez moi ! je suis heu-reuse, je retrouve ma maison, mon chien et surtout mon chéri et mon lit mais ça ne dure que 3 jours, le 20 août à 34SA + 3jours, contractions régulières toutes les 4min, je me retrouve en salle de naissance mais le gynéco n’est pas d’accord et stoppe les contractions, on me prépare de nouveau une chambre, je passe mon anniversaire dans ma chambre, en pleurant. On retente une sortie la veille de la 35ème SA, mon col est totalement effacé et ouvert à 3. Je me tiens à carreau chez moi.

    Les médecins m’ont autorisé à quitter mon lit à 36SA.

    Samedi 31 août : 36SSA. A 19h30 je ressens mes premières contractions …. A 3H49 Milo pointe le bout de son nez. Il pèse 3.040kg.

    Les suites de couche n’ont pas été faciles, j’étais épuisée, anémiée, mes muscles avaient fondus, j’ai dû trouver un rythme pour récupérer et parfois encore j’ai des coup de blues, il m’arrive de craquer parce que je ne m’étais jamais accordé de moments de craquage avant.

    Voilà, pour les médecins, j’accouchais le 9 juillet et finalement mon fils et moi nous avons tenu, nous nous sommes tenus tranquilles, nous nous sommes battus, je n’ai jamais baissé les bras, je n’ai jamais douté, j’ai connu la colère, la frustration, la peine, la solitude, la douleur physique et morale, la rage, je n’ai pas pu préparer sa chambre, ses affaires, je n’ai pas fait les achats mais j’ai la plus belle des récompenses aujourd’hui dans mes bras …. mon fils.


    lidzy69
    Membre
    Posts: 329
    7 octobre 2013 à 19 h 52 min #13166

    Salut aurélie !

    Merci pour ton message ! Ça m’a fait vraiment plaisir de te lire et voir qu au final tu as une fin heureuse .

    Moi je suis alitée depuis 30sa . Ma dpa est le 11/12. Je suis aussi lyonnaise.
    Lors de ma visite du 7 eme mois , ma gynéco du val d ouest m a consulté et mon col était ouvert à 1 doigt et col court et rétrécit 20mm. Donc alitement à domicile avec visite d une sage femme à domicile + cure de celestene . À 31 sa mon col avait encore bougé ( plus d’1 doigt) ma sage femme me conseille d aller à la maternité pour me faire hospitaliser.
    J ai passé 4 jours dans une chambre . Au bout de 4 jours ils me laissent rentrer chez moi après une fibronectine négative . Je suis demain a32 sa et je dois diRe que mes 4 j d hospitalisation ont été très longs et très dur.

    Tu étais dans quelle maternité ?


    maman océan
    Membre
    Posts: 405
    9 octobre 2013 à 10 h 43 min #13349

    On a faillit m’envoyer à Grenoble aussi lorsque j’ai été hospitalisé… j’imagine à quel point ça a du être difficile avec la distance en plus du reste!! c’est normal de craquer… moi mon fils va avoir 15 mois et je craque encore… j’ai beaucoup de mal à digéré cette grossesse mais surtout la naissance de mon fils et sa longue hospitalisation…
    Vous étiez dans quelle mater les filles sur Lyon? Moi, à la base, j’etais inscrite à la clinique du Tonkin mais j’ai été hospitalisé 2 mois à la Croix Rousse (niveau 3)où mon fils est resté encore 2 longs mois…


    aurelie
    Membre
    Posts: 8
    7 novembre 2013 à 22 h 02 min #16443

    Coucou les filles
    j’étais au Val d’Ouest
    Qui étais ta gynéco @lidzy69


    lidzy69
    Membre
    Posts: 329
    8 novembre 2013 à 10 h 06 min #16454

    Ma gygy est docteur julien Prunaret !