Accueil / Forums / Bienvenue aux nouvelles / Arrêt de travail et repos préventif à 24SA

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • milenakoleva
    Membre
    Nombre d'articles : 0
    #39773 |

    Bonjour à toutes,
    Mon docteur m’a arrêté suite à mon examen de routine du 5ème mois, à 24SA car mon col s’est légèrement modifié et a commencé à s’ouvrir, sans plus de précisions. Apparemment rien d’alarmant mais très angoissant surtout quand on ne s’y attend le moins du monde.
    Je me sens comme un oiseau fauché en plein vol. Il est terrible de se retrouver comme un prisonnier chez soi sans possibilité de sorites, sans pouvoir travailler, ni s’occuper des ses activités associatives. Cette situation m’angoisse et me fait peur autant pour moi que pour le bébé. Car certes, je vais le couver et il sera bien tranquille avec une maman qui ne bouge plus, mais en même temps ne ressent-il pas tout ce chamboulement émotionnel qui s’opère tout d’un coup : les pleurs, les angoisses, les peurs, les nuits blanches et qui avant n’était que rires, espoirs et projets ?
    Je ne peux pas m’empêcher de me dire que je suis la seule coupable. J’ai voulu continuer à vivre à plein régime comme si je pouvais tout supporter nonobstant ma nouvelle situation mais étais-je prévenue ? Non. Il y avait des mises en garde mais jamais personne ne m’avait parlé des risques ou peut-être que ne voulais-je pas les savoir.
    Aujourd’hui tout le monde en subit les conséquences : mes collègues au bureau, mon conjoint, ma famille qui est loin et qui s’inquiète. Et encore une fois je me sens coupable, comme avoir trahi un pacte de confiance où on me laissait vivre suivant mon rythme, sans remarques et sans reproches et j’ai fini par tout gâcher.
    J’aimerais me réveiller de ce cauchemar mais je sais que c’est un rêve éveillé et que seul le temps, jour après jour me rapprochera de la sortie. Mais comment accepter, je ne le sais. Comment vivre tous ces mois, toute une saison de l’année, je ne le sais. J’espère une amélioration de mon régime mais j’ai peu d’espoir.
    Voilà où j’en suis soudainement, brusquement, tristement…


    arquenssiel
    Membre
    Nombre d'articles : 1
    #39775 |

    Salut,
    Oui je sais c’est pas facile, on croit qu’enceinte on est intouchable, on le voulait ce bébé et le voilà là en nous c’était l’objectif et il est atteint…sauf qu’une grossesse n’est pas comme une autre et qu’on a toutes nos fragilités. Pour ma première grossesse, comme toi, j’ai été arrêtée au 5eme mois (col ramolli) et je me souviens que pour moi la terre s’écroulait: crise d’angoisse, peur de perdre le bébé, peur d’accoucher d’un tout petit bibou alors que je n’avais pas obligation de rester alitée..personne ne m’avait parler de transformation du col, de contractions pendant la grossesse alors je tombais de haut..
    Je me souviens qu’il m’a fallu un certain temps pour digérer tout ça, puis je me suis à bricoler des doudous en feutrine, à faire du shopping sur internet, …Finalement j’avais été hospitalisée tout le 8eme mois pour contractions très fréquentes et col raccourci et j’ai accouchée d’une magnifique petite Juliette à 36 SA.
    1 an plus tard, je retombais enceinte d’un petit garçon qui est décédé mort on utero à 7 mois, et souvent je me dis, finalement s’il était né 1 jour avant peut être serait il encore vivant..
    Aujourd’hui tu dois avoir passée le cap de la très grande prématurité et ca c’est chouette..dis toi que chaque étape est importante : 28 sa, 30 sa, 32 sa, 34 sa ( ca c’est vraiment une chouette étape car les poumons sont assez développés pour fonctionner), 37 sa et le reste c’est du bonus de bonheur..
    On devient maman des le test de grossesse, et à partir de la on culpabilise assez facilement (j’aurais dû faire ça comme ça, je suis bête…), etc..mais tu ne pouvais pas savoir que les choses pouvaient se compliquer et quand bien même ca n’aurait sans doute rien changer..(pour mon fils j’étais rester très calme, j’avais tout de même des contractions mais le col n’avait pas trop bouge, juste ramolli). C’est sur qu’on envie ces femmes qui finissent par dire « il ne veut pas sortir » et accouchent après terme..mais peut être qu’elles ont eux d’autres soucis par la suite..Nous, on peut dire, qu’on s’est occupées de nos bébés très tôt, longtemps avant qu’ils ne sortent..et peut être que ca nous fait relativiser la suite!!!
    Je croise les doigts pour toi, pour que ça tienne le plus longtemps possible…
    Courage…
    Joanna


2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.